Calendrier de la région

mai 2012
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
mai 2012
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Chroniques d’une justice des ordinaires. Théâtre à Toulouse 1er et 2 juin

Chroniques d’une justice des ordinaires,
les comparutions immédiates à Toulouse

Prochaines représentations:
vendredi 1er juin et samedi 2 juin, 20h30 à Mix’art Myrys,
12 Rue Ferdinand Lassalle 31200 Toulouse
réservations : sophie@mixart-myrys.org – 05 62 72 17 08

Chaque représentation sera suivie d’un échange avec le public.

Un jugement d’une spectatrice sur la pièce de théâtre:

Mes amis (es)
ceux d’Amnesty
mais aussi les autres …

Je viens d’assister à la Générale de la pièce de Théâtre témoin -Théâtre citoyen sur les Comparutions immédiates à Toulouse.

Pour ceux qui n’en ont pas entendu parler, de fin janvier à fin juin 2011, à l’initiative de la Ligue des Droits de l’Homme,
en partenariat avec Amnesty International et des chercheurs et étudiants de l’Université du Mirail,
47 bénévoles ont observé quotidiennement 543 affaires en comparution immédiate au tribunal de Toulouse.

A la suite de ces observations la Ligue des Droits de l’Homme a sorti un livre qui témoigne de cette justice (les comparutions immédiates) rendue aujourd’hui en France.

« Comparutions immédiates: quelle justice? » – Editions Erès – mars 2012.

Egalement une pièce de théâtre est née de cette aventure. C’est une production de la LDH de Toulouse avec une mise en scène extraordinaire et une équipe d’actrices et d’acteurs amateurs ayant eux-mêmes participé aux observations au tribunal.

Je peux vous dire que je suis sortie un peu bouleversée de cette « représentation ».
Beaucoup d’émotion(s) et de l’admiration pour l’équipe qui a travaillé sur ce projet.
La mise en scène est surprenante, on ne s’ennuie pas une minute, l’interprétation, en parallèle, en langue des signes ne fait que renforcer la surprise

C’est magnifique.

Il faut absolument que vous alliez voir cette pièce de Théâtre.

***********


Du théâtre avec la force d’être témoin vivant, celle d’abord du jeu des acteurs, de la polyphonie vivante de leurs voix et de leurs corps ouverte aux spectateurs, celle aussi d’un texte pour la scène issu directement des observations et témoignages pris dans le quotidien de la salle des audiences des comparutions immédiates. Savez-vous que dans cette salle se joue trop souvent l’inacceptable ? Pour qu’une pensée critique en acte de nos significations et de nos représentations du corps social, et ici de la Justice, retrouve tout son pouvoir.

Composition générale et mise en scène, Claude Bernhardt

Une équipe d’acteurs constituée de personnes ayant directement participé à l’Observatoire :

Lucie Bacon, Liliane Bernhardt, Claude Bernhardt, Christine Besnard, Régis Chamagne, Rémi Cochard, Jean-Marc Delannoy, Adrienne Gaultier, Marie-Anne Guerrini,
et, pour l’interprétation en langage des signes, Caroline Mourgues, Julien Lours et Emilie Rigaud
Pour la scénographie : Liliane Bernhardt avec la collaboration de Roland Ferrari et Anne-Marie Laabs – Régie lumière : Antoine Dufour
Partenaires de création et de production : Amnesty International 31, Université Populaire du Mirail, La Fabrique CIAM Université du Mirail, Mix’art Myrys Collectif d’artistes et, ce qui est politiquement novateur, des coproducteurs citoyens.

Comments are closed.