Articles par date

avril 2014
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

XIXème RENCONTRE DE MARTEL : ENREGISTREMENT ET QUIZZ

Frédéric Viale a donné une conférence sur le TAFTA :

Le traité transatlantique : l’Europe livrée aux multinationales

samedi 12 avril 2014 au palais de la Raymondie de Martel.

Vous pouvez télécharger l’enregistrement de la conférence en cliquant sur WS310139

Attention, ce fichier est relativement lourd (50,1 Mo) : le temps de transfert dépend de la bande passante de votre liaison internet, de l’activité du serveur, de votre ordinateur, etc : une dizaine de minutes dans mon essai avec 1,8 Mbits/s (vous pouvez tester votre liaison, par exemple en appelant http://mire.ipadsl.net/)

Le navigateur (Firefox par exemple) permet d’écouter l’enregistrement. Il est cependant recommandé de sauvegarder auparavant le fichier WS310139.wma.

L’introduction de Marc Foltz est légèrement tronquée.


Vous pouvez d’autre part trouver ci-dessous les questions et solutions du quizz qui a été distribué en début de séance.

1 – « Aujourd’hui la preuve scientifique est faite que les méthodes agricoles écologiques surpassent l’utilisation des fertilisants chimiques dans la production alimentaire notamment dans les régions où la faim sévit »
Cette opinion a été émise par
1. Olivier de Schutter, rapporteur spécial de l’ONU
2. José Bové
3. le président de la FNSEA

Olivier de Schutter est un juriste belge professeur de droit international à l’Université Catholique de Louvain. Il succède en 2008 à Jean Ziegler, citoyen suisse bien connu, au poste de rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU. Il termine malheureusement son contrat de 6 ans en mars 2014.

Vous pouvez trouver un lien vers son dernier rapport à l’adresse

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_olivier-de-schutter-la-faim-est-une-question-beaucoup-plus-politique-que-technique?id=8220445.

Pour information, le président de la FNSEA est depuis 2010 Xavier Beulin, agriculteur dans le Loiret sur une exploitation de céréales, oléoprotéagineux et lait. Accessoirement, il est président de Sofiprotéol, groupe agro-industriel (chiffre d’affaires 5.5 milliards d’euros en 2009) de la filière oléagineuse et protéagineuse.

2 – La société du Mont Pèlerin est
1. une association de bienfaisance
2. la maison-mère d’un hebdomadaire catholique

3. un des premiers piliers du néolibéralisme

La Société du Mont-Pèlerin a été créée le 10 avril 1947 lors d’une conférence organisée par Friedrich Hayek au Mont Pèlerin, village suisse surplombant Vevey (sur le lac Léman, où trône le siège social de Nestlé).

Cette conférence est dans la lignée du colloque Lippman tenu à Paris en août 1938 et annonce le groupe de Bilderberg (1954), le Club de Rome (8 avril 1968), le forum économique mondial de Davos (1971), la Trilatérale (1973). Pour l’hexagone, voir le Siècle (1944).

3 – Friedrich Hayek est
1. le créateur des montres Swatch et des voitures Smart
2. le père du néolibéralisme
3. le fondateur de l’École tchèque d’échec

Cet économiste (en haut à gauche) d’origine autrichienne (1899-1992) est le théoricien majeur du néolibéralisme au XXème siècle. Il a mis sur le devant de la scène la London School of Economics, et contribué à la renommée de l’école de Chicago créée par Milton Friedman (en haut à droite).

Nous les voyons ci-contre en couverture d’un ouvrage (légèrement !) hagiographique avec deux de leurs admirateurs qui se sont acharnés à mettre en pratique les grands principes développés par ces « maîtres de l’Univers ». Manque un autre précurseur, Pinochet, qui a permis aux Chicago Boys les premières expérimentations néolibérales à l’abri d’un état policier.

4 – Un tribunal d’arbitrage privé dans une affaire commerciale ? Ce n’est pas en France que l’on trouverait cela !
vrai/faux ?


Vrai, par exemple l’affaire Tapie-Crédit Lyonnais (ou affaire Adidas). Un « tribunal arbitral » formé de 3 personnes (Pierre Mazeaud, Jean-Denis Bredin et Pierre Estoup), validé par Christine Lagarde, a attribué à Bernard Tapie une somme de 403 millions d’euros (243 millions d’euros de dommages, 115 millions d’euros d’intérêts, et 45 millions d’euros de préjudice moral). Une instruction de la Cour de justice de la République, compétente pour juger les ministres, a été lancée à l’encontre de Christine Lagarde (directrice générale du FMI) pour établir si elle avait commis d’éventuelles infractions pénales. Celle-ci est auditionnée pendant vingt-quatre heures les 23 et 24 mai 2013, et placée sous le statut de témoin assisté le 24 mai 2013.

Pierre Estoup est mis en examen pour « escroquerie en bande organisée ».

5 – FMI est l’acronyme de Front Monétaire d’Investissement.
vrai/faux ?

C’est évidemment le Fond Monétaire International. Simplement pour faire remarquer qu’actuellement « I » tient souvent pour « Investisseur » : ce doit être un signe !

Comments are closed.