Articles par date

novembre 2020
L M M J V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Compte-rendu de la réunion du 8 octobre 2020

Thème principal : la rentrée sociale et politique


Dans son exposé, Christian s’appuie sur le discours d’Emmanuel Macron aux Mureaux à propos du « séparatisme », alors que la France compte près de 5 millions de chômeurs, que la crise sanitaire repart de plus belle, que la relance est en berne… Macron, dans son discours, parle du danger islamiste en trois temps forts :


1)Trouver la limite entre ceux qui priorisent les lois de la République et ceux qui priorisent les lois de l’islam.

2)Les mesures annoncées :

d’abord concernant l’école : rendre l’éducation obligatoire à 3 ans dans les structures scolaires, encadrer les établissements hors contrat et s’en prendre à l’école à domicile (qui est en constante augmentation et
devrait être réservée aux enfants malades). On remarque l’existence de plus en plus fréquente d’écoles illégales et d’accompagnement scolaire dans les lieux de culte.

Mise en place d’un dispositif de contrôle de la loi de 1901 sur les associations et le respect, par ces associations, de la laïcité.

Revoir le financement des mosquées et la formation des imams. Supprimer progressivement le statut d’imams détachés par des états étrangers (environ 350 aujourd’hui) pour créer une formation des imams en France en 2022.

Mettre en place un dispositif qui permettrait d’éviter la domination d’une quelconque branche de l’islam sur les autres.

3)Macron prétend
a. supprimer le certificat de virginité,
b. établir un contrat de respect de la laïcité par les associations cultuelles
c. promouvoir l’égalité des chances et l’émancipation.
Il a le droit de rêver …


En conclusion, on se demande si le but essentiel de ce discours n’est pas « d’occuper le terrain » face à la droite extrême à quelques mois des élections.

Sénatoriales :

Le sénateur de l’Ariège est un élu PS… Sans commentaire.


Permanences hebdomadaires :
Monsieur Rexhépi est au centre de rétention de Cornebarieu ; le recours au Juge des Libertés a échoué et il est menacé d’expulsion alors que sa famille est à Foix. (il est aujourd’hui expulsé seul)


Les fusillés pour l’exemple :

Rendez-vous le 11 novembre à 15 heures à St Ybars.

Comments are closed.