Comment s’opposer au TAFTA ?

Il ne fait plus de doute à personne à la LDH que le Grand Traité Transatlantique, alias TAFTA, TTIP, PTCI, etc, doit être combattu pour « empêcher la régression des droits et le contournement de la démocratie » (communiqué LDH du 5 mai 2014).

Des membres de la section Martel-Haut Quercy, par ailleurs membres du collectif Stop TAFTA 46, ont décidé d’informer les municipalités voisines des dangers majeurs que présenterait ce traité, afin de leur faire prendre position contre ce projet, à l’image de diverses régions (IDF, PACA, …), villes (Besançon, Niort, …) et villages en France.

Une démarche du même type, menée en 2013 par le collectif anti-gaz de schiste de Martel, avait abouti dans l’ensemble des communes lotoises concernées à des motions de refus du « permis de Brive » . Ce permis concernait la recherche de gaz de houille dans un vaste espace de près de 1800 km2 à cheval sur la Corrèze, la Dordogne et le Lot. Il est possible de penser que cette unanimité n’est pas étrangère au résultat obtenu, le rejet du permis.

Nous pensons qu’il peut en être de même pour le TAFTA.

Pour cela, nous envoyons aux maires les pièces suivantes :

  • une  adresse aux maires qui présente les fichiers ci-dessous
  • PTCI 1 PAGE, un texte de Raoul-Marc Jennar, une première et courte présentation du traité
  • Le GMT nuit gravement, un texte de 4 pages du même auteur, beaucoup plus fouillé, qui donne entre autres quelques exemples édifiants de « jugements » émis par les « tribunaux » arbitraux
  • Le TAFTA et notre région, un texte que nous avons rédigé pour montrer quelques retombées à prévoir dans notre coin du Lot
  • une Proposition de motion , un fichier Word de Raoul Jennar, qui peut ainsi être complété et envoyé à la Préfecture.

Vous pouvez consulter le fichier 10 points Wallach dans lequel l’«activiste» Lori Wallach présente quelques aspects du traité vu des États Unis (après son article diplo nov 13 dans le Monde Diplomatique de novembre 2013).

Voilà donc comment nous nous y prenons à Martel. Nous disposons de nombreux autres textes. Vous pouvez nous contacter à  jcbrenot46@gmail.com.

Comments are closed.